RoadTrip Irlande – 2022 – Résumé

Ce RoadTrip en Irlande est un peu, dans sa planification, similaire à celui de Floride. Nous avions prévu d’y aller beaucoup plus tôt, durant l’été 2020, où de nombreux hébergements étaient déjà réservés pour l’occasion, avant que ne survienne le grand chamboulement de planning lié à la Covid-19. On l’avait alors gardé bien au chaud dans nos carnets de voyage, et avions d’ailleurs même pensé pouvoir rebooker certains hébergements de l’époque pour ne pas avoir besoin de tout repenser. Mais c’était sans compter sur l’évolution de nos envies, et de nouvelles idées, telle que définir le sens du RoadTrip en fonction des paysages à voir, entraînant alors des modifications conséquentes et exigeantes en temps et investissement. C’est donc vers une deuxième version de notre voyage initialement prévu que nous vous emmenons, avec au programme, de la route, beaucoup de route, mais aussi des paysages à couper le souffle, une météo exceptionnelle et des moments hors du temps… Allez, c’est parti !

C’est de Luxembourg que nous avons décollé, pour atterrir à Dublin, un vol que nous connaissons puisque nous l’avions déjà fait au début de 2018, où nous avons d’ailleurs encore bien en mémoire les péripéties du vol retour, ayant failli ne jamais partir tant les conditions météo étaient chaotiques pour l’Irlande en cette période. Cette fois-ci, rien à signaler concernant les vols, ni la récupération de notre voiture chez Sixt où notre Fiesta – ou équivalente – s’est transformé en T-Roc, ce qui, avec le recul d’aujourd’hui, n’aura pas été une mauvaise opération vu les routes que nous avons parcourues. Notez tout de même que pour éviter tout stress au comptoir du loueur de voitures, il conviendra de prendre les devants et d’avoir autant que possible une carte de crédit (et non l’habituelle carte de débit que nous appelons à tort de crédit…).

Voilà, un peu plus en détail, le découpage de notre voyage en Irlande, certes toujours aussi court et rythmé que d’habitude, mais pour autant varié et dépaysant :

  • Jours 1 à 4 – Kilkenny et Cork County – A lire ici.
  • Jours 5 à 7 – Ring of Kerry et Dingle Bay – A lire ici.
  • Jours 8 à 10 – De Limerick à Donegal – A lire ici.
  • Jours 11 à 13 – Irlande du Nord – A lire ici.

On ne le répètera jamais assez, mais les RoadTrips quels qu’ils soient sont toujours exigeants, tant financièrement qu’en termes d’énergie ou d’implication. On fait toujours face à une certaine dose d’inconnu, de découverte, d’imprévus, et il faut donc savoir user de votre expérience pour ne pas que vos vacances ne tournent au cauchemar. On ne vous le cache pas, le premier jour a été assez stressant pour nous, avec l’adaptation de la conduite à gauche cumulée à de très petites routes sinueuses et un GPS capricieux par moments… Mais au final, nous retiendrons quand même que le bon choix, selon nous, était de faire ce voyage dans le sens des aiguilles d’une montre, afin d’avoir le passager du côté du littoral la plupart du temps, mais également que prévoir un RoadTrip aussi ambitieux sur deux semaines est un pari qui plus que jamais impliquait de passer beaucoup de temps sur la route. En effet, même sur les journées où nous n’avions pas forcément énormément de kilomètres, nous avons tout de même cumulé pas mal d’heures de voiture, sans jamais toutefois nous lasser, grâce à la diversité des paysages et des bonnes surprises disséminées un peu partout dans ce magnifique pays. Ci-dessous la carte de notre voyage :

Pour conclure sur ce voyage, c’est d’abord et surtout les paysages qui nous auront laissé des souvenirs impérissables. Les villes, elles, bien qu’elles soient agréables à parcourir, ne nous auront pas marqués particulièrement, à l’exception de Belfast que nous découvrions, et Dublin, que nous retrouvions, le temps d’une dernière demi-journée avant le vol retour. On ne dit pas que Cork, Kilkenny, Limerick ou encore Galway ne méritent pas que l’on s’y arrête, mais elles ont, à notre sens autant de charme que tous les autres petits villages traversés par hasard, et auront donc intégré notre voyage comme des lieux de passage et non des arrêts incontournables.

Un dernier mot sur Dublin, nous y avons visité la Teeling Distillery, l’une des dernières encore en activité au sein même de la ville. Son emblème, le phénix, marque la volonté de ses fondateurs de recréer un whisky de renommée internationale dans une ville historiquement très impliquée dans sa production. Si on avait dû renoncer en 2018 à la visiter à cause de la météo catastrophique ayant paralysé la ville, la visite enrichissante suivie d’une dégustation nous aura permis de boucler la boucle et de conclure sur une note de revanche, clôturant ainsi nos quinze jours en terres irlandaises. Il était temps de dire au revoir à ce climat tempéré bienvenu en pleine période de canicule en Europe, et de retrouver notre région, avec des souvenirs plein la tête, mais aussi plein les valises.

Bilan :

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est i.gif
  • Les nombreux espaces préservés
  • La sympathie des Irlandais
  • La Guinness…!
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est e-5.gif
  • Les paysages si différents et agréables à découvrir
  • L’hospitalité des Irlandais (moins des Irlandais du nord…)
  • La chance que nous avons eu concernant la météo !
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est i-.gif
  • La concentration nécessaire pour rouler à gauche sur les très étroites routes irlandaises…!
  • Le côté attrape-touristes de certains parkings à proximité des espaces nationaux
  • La pinte de Guinness à 7,9€ à Temple Bar…
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est e-.gif
  • Certains hébergements décevants malgré des commentaires dithyrambiques
  • Les prix de l’essence (pire que chez nous)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.