Côte Ouest Italienne – 2021 – Farniente près de Rimini et Lac d’Orta

Viserba

Notre dernier arrêt de ce roadtrip est très différent de tous ceux que nous avons faits jusqu’ici, et se présente comme la parenthèse de repos dans nos vacances. L’occasion pour Elle, de retrouver l’hôtel de ses vacances d’enfance à Viserba, juste à côté de Rimini. L’hôtel en question c’est l’hôtel Mirabel, toujours géré par la même famille depuis qu’Elle y allait petite. Cela explique également que les habitués y reviennent, contents de retrouver une qualité de prestation mais également une certaine convivialité induite dans ces séjours en pension complète. Bien évidemment, l’hôtel a évolué avec son temps, et dispose aujourd’hui de chambres modernes et climatisées. Le restaurant est toujours autant à la hauteur des attentes, et la plage est juste en face, ce qui permet ainsi de s’affranchir de toute contrainte pour y aller à souhait. C’était probablement la bonne année pour aller à Rimini, si l’on s’autorise à considérer les restrictions imposées sous cet aspect qu’elles nous auront permises de ne pas nous retrouver les uns sur les autres, même sur une plage comme celle-là. L’eau y est probablement moins cristalline que celle dans laquelle nous avons pu nous baigner de l’autre côté de l’Italie, mais au moins il ne s’agit que de sable fin, et l’accès y est facile et particulièrement adapté à des familles avec enfants en bas âge par exemple, ce qui était moins le cas du côté de Naples.

Concernant l’évolution de Viserba, Elle, a été particulièrement déçue par le fait que les rues ont beaucoup changé, que les nombreuses boutiques de l’époque ne sont plus présentes aujourd’hui, que l’ambiance est également différente et que les salles de jeux d’avant ont disparues elles-aussi. Des commerces existent encore par contre, comme le vendeur de glaces Mafalda, ou la Pasticceria Caffetteria Novecento pour les amateurs de pâtisseries italiennes, mais la plupart n’existent plus et Elle a pu regretter que si certains souvenirs avaient encore écho aujourd’hui, d’autres n’en avaient malheureusement plus. Néanmoins, il est tout à fait possible de combiner repos et visite à Viserba, de nombreux points d’intérêts méritent le détour à proximité. On n’en citera que quelques uns, mais la ville de Rimini possède un patrimoine indéniable, San Marino n’est pas loin et à portée de voiture très rapidement, Mirabilandia saura divertir les enfants, tout comme le parc Italie en miniature. Nous n’aurons pas eu l’occasion de revoir et valider ces quelques recommandations, mais elles restent des valeurs sûres.

Orta San Giulio

Orta San Giulio n’était initialement pas prévue dans notre roadtrip. Mais lorsque nous avons petit à petit rebouclé les différentes visites et trajets, nous avons constaté que le trajet de retour en une fois depuis Rimini pouvait s’avérer très éprouvant, surtout en cas d’imprévus sur la route, ce qui n’était pas à exclure étant donné que nous devions franchir le Gothard. C’est pour cela que nous avons cherché une solution de repli permettant de couper le trajet en deux, avant de franchir la frontière suisse, notre expérience en 2016 nous ayant bien refroidis en termes de tarifs sur place. Ayant déjà fait Côme à l’aller, c’est naturellement que le petit lac d’Orta, à quelques dizaines de kilomètres à l’Ouest de Côme a retenu notre attention. Avec le recul d’aujourd’hui, on ne peut que vous conseiller de lui consacrer une journée de visite. Le village d’Orta San Giulio possède un incroyable patrimoine et grouille de vie lorsque la soirée d’été approche. Une bonne partie de locaux doit s’y retrouver entre amis ou famille, et on a davantage la sensation d’authenticité que le long du lac de Côme où l’aspect touristique est bien plus présent.

Pour ne pas vous prendre la tête, nous vous conseillons l’un des parkings payants à l’entrée de la ville, à des tarifs accessibles par rapport à tous ceux nous avons subis lors de notre roadtrip. Y aller sera l’occasion de parcourir les quelques ruelles, s’arrêter une dernière fois dans des boutiques locales, et déguster un dernier repas avec une vue imprenable sur le lac et la petite île faisant face au village. Nous avions initialement imaginé pouvoir s’y rendre pour une heure ou deux, mais les imprévus sur la route auront fait que nous n’en aurons finalement pas le temps. Cette escale était néanmoins une bonne approche de cette région que nous commençons petit à petit à connaître, et nous referons davantage un arrêt à Orta plutôt qu’à Côme si l’occasion venait à se présenter. Dernière adresse de ce voyage, nous avons séjourné à l’hôtel Battle of Britain, en partie rénové, propre et offrant un petit déjeuner complet pour un tarif très abordable. L’incontournable, c’est la superbe vue qu’il offre sur le lac, que ce soit depuis la chambre si vous choisissez bien, ou depuis le restaurant. Le lendemain était venu le temps de reprendre la route. Nous longerons le lac d’Orta avant de retrouver le lac Majeur, d’entrer en Suisse, franchir le Gothard sans encombres, et retrouver petit à petit notre région…

Bilan :

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est i.gif
  • Découvrir des lieux et personnes de ses vacances à Elle
  • Orta, inattendue
  • Longer le lac d’Orta puis le lac Majeur sur le retour
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est e-5.gif
  • Retrouver l’hôtel Mirabel
  • Le choix de s’arrêter à Orta
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est i-.gif
  • La circulation dans Viserba, un vrai labyrinthe
  • Le blues de fin de roadtrip
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est e-.gif
  • La perte de l’authenticité du passé
  • Et encore une fois le manque de temps parfois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.