Ouest et Centre – 2020 – Sur la route

Pôle du cheval et de l’âne

Comme à notre habitude, sur de longs trajets, nous avons choisi de couper la route en deux. Nous avons profité d’avoir encore une « box » pour un hébergement insolite à utiliser, pour nous arrêter à Lignières, au Pôle du cheval et de l’âne. Clairement, nous n’aurions probablement jamais opté pour cet endroit sans l’avoir trouvé via notre recherche d’hébergements insolites, mais c’était finalement une petite parenthèse au calme bienvenue après cette longue journée de route.

Le site offre la possibilité de passer la nuit dans une roulotte, que nous avons trouvé plutôt confortable, et d’aller se promener pour découvrir les chevaux et différentes espèces d’ânes dont ils s’occupent ici. Arrivés assez tardivement, nous n’aurons plus le temps de profiter de la piscine et préfèrerons aller faire un tour rapide auprès des animaux.

Nous irons ensuite faire quelques courses et finirons par nous balader dans la petite ville à la recherche d’un endroit pour dîner. Nous choisirons finalement une crêperie sur une place un peu dissimulée où le maire du village viendra même nous saluer au détour d’une discussion avec des locaux. Nous devions vraiment avoir l’air de touristes pour le coup ! 🤷🏻‍♀️

De retour à la roulotte, nous profiterons d’une bonne nuit de sommeil puis d’un copieux petit-déjeuner avant de reprendre la route vers le Sud.

Oradour-Sur-Glane

En reprenant la route et tout à fait par hasard, nous avons remarqué que de nombreux panneaux indiquaient la proximité d’Oradour-sur-Glane, ville martyr tristement célèbre. Il, la connaissait de par la proximité entre Metz et le village de Charly-Oradour, rebaptisé ainsi à cause des nombreux déportés du village ayant perdu la vie dans ce drame, mais ne l’imaginais pas vraiment à cet endroit précis. Nous choisirons donc de faire ce tout petit détour pour nous y arrêter pour déjeuner, avant d’aller visiter le site. Si ce nom vous dit quelque chose, c’est parce que le village a été conservé dans l’état dans lequel il a été laissé par les soldats nazis après la seconde guerre mondiale. Tous les habitants, à quelques rares exceptions près, y ont été exécutés et brûlés ainsi que tous les bâtiments. Aujourd’hui, il ne reste que les ruines et un musée, essentiels au devoir de mémoire, pour nous rappeler à tous la dangerosité de l’extrémisme et la nécessité de tout faire pour éviter que de tels évènements se reproduisent. C’est donc chargés d’émotions que nous repartirons vers notre destination finale, et entamerons ainsi pleinement nos vacances, sur un ton nettement plus léger.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.