USA Ouest – Parcs Nationaux – 2019 – Jour 6 – Monument Valley

La journée commence par la reprise de la route assez tôt le matin, enfin pas trop non plus, juste le bon compromis entre sommeil nécessaire pour récupérer de la très petite nuit dans la caravane et anticipation du temps qu’il nous faudra pour arriver à Monument Valley au moment opportun. Sur ce roadtrip, il est clair que la route aura eu une place prépondérante dans la planification mais également dans la façon dont nous vivrons ce voyage. Autant lors de notre premier voyage aux Etats-Unis, elle était surtout incontournable pour rejoindre les différents lieux que nous voulions voir, autant là elle a fait partie intégrante de la découverte de l’Ouest américain.

Après deux heures de route environ, et une heure de décalage horaire de plus au compteur, nous apercevons les géants du désert au loin. Pour faire simple, Monument Valley se trouve dans une réserve Navajo, située en Arizona à la frontière de l’Utah. Toutes les réserves Navajos ont choisi comme fuseau horaire commun, le Mountain Time (en l’occurence, fuseau horaire de l’Utah). Et en parallèle de cela, il faudra aussi composer avec le fait qu’en Arizona, où se situe Monument Valley, il n’y a pas de changement d’heure entre été et hiver. Il faudra donc intégrer ces différents paramètres lors de votre planification, surtout lorsque vous réservez une visite ou essayez de rédiger votre plan de route assez précisément.

Monument Valley NP est probablement l’un des plus beaux panoramas de ce voyage, avant même d’être entrés dans le parc. Disons que c’est sûrement celui qui se dévoile le plus progressivement aux voyageurs. C’est également l’un des plus subtils, tant chaque rocher ne montre son vrai visage que sous un certain angle, sous lequel il est alors impossible de ne pas comprendre sa dénomination. Mais revenons d’abord à la façon dont nous avons abordé cette visite. Il nous paraissait absolument impensable, dans ce roadtrip, d’opter pour un véhicule qui ne nous accompagnerait pas dans toutes nos escapades. C’est donc assez naturellement, qu’après notre passage au Visitor Center pour obtenir une carte des principaux points d’intérêts, ainsi que les informations essentielles pour découvrir sereinement le lieu, que nous avons opté pour une visite avec notre propre SUV. Si vous n’avez pas la même vision que nous sur ce point, rassurez-vous, il est tout à fait possible de laisser votre véhicule sur le parking et d’opter pour une visite guidée dans l’un des nombreux pickups des guides Navajos. Vous aurez donc l’avantage des informations prodiguées directement, mais probablement l’inconvénient du vent et de la poussière en contrepartie. Cette journée était particulièrement venteuse, et le site est pas mal exposé, nous étions donc plutôt contents de pouvoir le découvrir bien au chaud dans notre voiture.

Vous avez donc plusieurs approches avant même d’entrer dans le vif du sujet, et cela se poursuit ensuite, puisque des trails sont disponibles, pour ceux souhaitant faire le tour d’un point d’intérêt par exemple, et quelques points de vue s’accompagnent d’activités où il vous est possible de sortir du véhicule pour vivre l’expérience différemment. Nous avions plutôt en tête, ce jour-là, de bien profiter de notre côté, à notre rythme, en arpentant les pistes ni trop vite ni trop doucement, pour ne pas se retrouver coincés. Sans trop s’attarder, nous avons fait le tour en 2 heures grand maximum, et avions l’impression d’avoir vu ce que nous étions venus chercher là. Des chiens plus ou moins sauvages venaient parfois quémander le long du véhicule lorsque nous ralentissions pour prendre un cliché de tel ou tel point d’intérêt. Tandis qu’ailleurs, la vie poursuivait son cours entre habitations des indiens de la réserve et lieux de repas ou d’excursions pour ceux ayant opté pour une visite plus approfondie. Quoiqu’il en soit, la principale différence entre la visite guidée et celle en autonomie réside dans le fait qu’une partie du parcours n’est pas accessible si vous découvrez seuls, mais rien de bien essentiel selon nous. Bien que nous ne l’ayons forcément pas fait…!

Pour conclure sur Monument Valley, c’est bien l’un des incontournables de notre roadtrip, mais aussi de tout voyage dans l’Ouest. Amoureux de westerns, de panoramas à couper le souffle, ou de cette spiritualité évidente lorsque vous pénétrez dans la réserve, chacun y trouvera son compte, retrouvera les principales buttes facilement, comme l’éléphant, le chameau ou encore les trois sœurs et repartira avec des souvenirs de cette traversée du désert. Si le parcours en voiture peut se faire sans réelle difficulté, il faudra rester un minimum concentré pour éviter de se retrouver ensablé ou la tête dans le plafond. Le respect du lieu est essentiel également, mais tout voyageur qui se respecte saura tirer un maximum de sa visite sans pour autant réduire l’expérience de ceux autour de lui ni de ses successeurs.

Nous en parlions dans les articles précédents, mais le manque de réseau est un problème assez présent dans ce voyage. Si cela peut être un point positif, dans le sens où cela peut attester de la préservation de ces lieux hors normes, cela peut aussi pénaliser votre progression en vous laissant livrés à vous-mêmes si vous tentez d’improviser. Face à notre progression plus rapide que prévue dans le parc, nous avons décidé de tenter de rejoindre Arches NP depuis Monument Valley, ne serait-ce que pour voir les principales vues incontournables de ce parc, sur lequel nous devions initialement faire l’impasse pour respecter notre programme. Notre guide papier nous promettait environ 1h30 entre les deux points, alors après notre déjeuner face aux Mittens, les plus célèbres buttes de Monument Valley, nous avons repris la route, plutôt confiants et enthousiastes. Sauf qu’après plus d’une heure de route, nous avons retrouvé du réseau, et avons alors réalisé que nous n’étions même pas encore à la moitié du trajet nous amenant à Arches, et avons donc pris la sage décision de rebrousser chemin pour ne pas nous retrouver à finir la journée à minuit, sans avoir rien vu de ce parc insaisissable dans notre voyage. Le seul conseil que nous pouvons donc vous donner, si vous avez la journée complète pour Monument Valley, c’est de profiter pour vivre une expérience à pied dans le parc plutôt que de chercher à rejoindre d’autres parcs hors de portée comme nous l’avons tenté. Quoiqu’il en soit, sachez que la visite ne vous occupera pas la journée, à moins de vraiment prendre son temps et d’approfondir avec un trail ou une activité.

2 réflexions sur “USA Ouest – Parcs Nationaux – 2019 – Jour 6 – Monument Valley

  1. Merci pour ce récit de votre excursion à Monument Valley. J’ai adoré ce site lors de mon road trip il y a bien 10 ans maintenant. J’avais fait la visite guidée. Je trouve que ça vaut le coup de sillonner ce site accompagné d’un guide navajo. Ça permet d’en dégager toute la substance. De creuser sous la surface… hâte de découvrir la suite de votre road trip !

    J’aime

    1. Merci d’avoir donné votre avis ! C’est vrai que si le vent avait été moins présent ce jour-là, nous aurions pu y réfléchir. On n’avait initialement pas prévu cette excursion dans le budget mais elle doit en effet permettre d’en découvrir encore plus sur Monument Valley ! Une prochaine fois peut-être…!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.