USA Ouest – Parcs Nationaux – 2019 – Jours 4 et 5 – Route 66 & Grand Canyon NP

La journée qui s’annonce ne nous impose pas d’impératifs horaires particuliers. Nous quitterons donc Vegas en milieu de matinée avec pour objectif de rejoindre Kingman, point de passage de la mythique Route 66. Jusqu’à y arriver, la route est assez désertique comme de nombreuses routes que nous aurons parcourues lors de ce roadtrip. Ce sera également la première (et pas la dernière) fois que nous changerons d’heure pendant notre séjour en arrivant en Arizona. Elle, avait déjà fait des recherches en amont pour identifier les points d’intérêts principaux que nous pourrions rencontrer. C’est donc chez Mr D’z Diner que nous irons déjeuner en arrivant à Kingman, dans un décor rappelant ceux des films et séries américaines que nous connaissons tous. La « marque » Route 66 est jouée à fond avec des peintures au sol, des flocages sur les véhicules, une belle locomotive à l’ancienne et un petit musée/magasin. Après nous être baladés et avoir immortalisé cette petite ville avec notre appareil photo, nous avons repris la route.

La portion de la Route 66 qui concerne tous les roadtrippers des parcs nationaux, c’est celle qui lie Kingman à Seligman. Très honnêtement, tout est concentré dans ces deux villes qui profitent du tourisme de ceux, qui comme nous, veulent pouvoir dire qu’ils sont passés sur la route mythique, mais elle n’a finalement rien de particulier, en tout cas à cet endroit-là. Tout comme Kingman, Seligman propose un arrêt incontournable au Delgadillo’s Snow Cap Drive-In, où le menu est très limité mais l’expérience à vivre au moins une fois. On ne peut pas vous en dévoiler tous les secrets. Un peu plus loin, nous marchons jusqu’à un magasin d’objets anciens où il est possible d’acheter les non moins fameuses plaques d’immatriculation américaines. Pour $10, nous choisirons de repartir avec une plaque par état que ce voyage nous fera traverser.

Il est temps de reprendre la route pour atteindre la ville de Williams, AZ à proximité du Grand Canyon. Nous irons faire quelques courses au Safeway local pour nos prochains repas avant de nous diriger en plein désert pour trouver notre logement pour la nuit. Pour une fois, nous avons choisi un hébergement atypique : une caravane en zinc, superbe effet boîte de conserve, comme il en existait beaucoup dans les belles années des Etats-Unis. L’aventure commençait au moment de quitter la route principale pour des chemins où les repères se résumaient à buisson et rocher. C’est dire à quel point il fallait se fier aux consignes plus qu’à toute autre technologie.

La douce chaleur qui y régnait, en arrivant à la caravane, ne laissera rien présager de la nuit que nous allons y passer. Malheureusement pour nous, les hôtes n’avaient pas, comme indiqué dans l’annonce, laissé de recharges pour le chauffage d’appoint qui devait normalement nous permettre de réguler la température pour la nuit. C’est donc avec une fraîcheur avoisinant les 0°C que nous passerons une nuit sans sommeil en grelottant de tout notre corps. Nous avions pourtant prévu des sous-vêtements sportifs pour ce genre de situation mais comme il faisait bon quand nous sommes arrivés, et que la place était limitée, nous avons baissé notre garde en les laissant dans le véhicule, non sans regrets. Pour le côté vraiment positif de l’expérience, nous n’aurons jamais passé une nuit aussi isolés de tout le reste du monde. A la tombée de la nuit, il était possible de profiter d’un calme inégalé, de se laisser submerger par l’atmosphère exceptionnelle du lieu et d’ensuite pouvoir admirer les étoiles comme jamais. Avec un peu plus de confort, nous aurions gardé un très bon souvenir de cette nuit-là.

Le Grand Canyon étant l’un des parcs où nous souhaitions assister au lever du soleil, nous nous sommes donc levés (on peut difficilement parler de réveil) vers 5h30 pour nous rendre sur le parking du Grand Canyon Visitor Center. C’est à Mather Point que nous observerons, avec de nombreux autres lève-tôt, la luminosité augmenter progressivement sur les différents reliefs du Canyon avant même de pouvoir apercevoir le soleil lui-même.

Une fois le jour levé, la température change considérablement. Nous ferons donc rapidement un crochet pour nous changer à la voiture et prendre notre pique-nique, avant de retourner devant le Visitor Center, et de prendre une première navette qui nous emmène au « Grand Canyon Village ». Une drôle de rencontre sera faite en arrivant près de l’accueil avec un wapiti qui se désaltérait à un point d’eau, sans vraiment craindre les quelques curieux venus à se rencontre. Là, nous prendrons une deuxième navette jusqu’à l’arrêt le plus éloigné : Hermit’s Rest. Ce matin-là, nous étions les seuls à faire ce choix. La navette de la ligne rouge que nous avons empruntée, s’arrête régulièrement près des principaux points de vue de cette partie du Canyon. La plupart des visiteurs emprunte cette navette gratuite, s’arrête au premier arrêt, prend des photos et remonte à bord jusqu’à l’arrêt suivant, et ainsi de suite. Pour notre part, nous ne voulions pas faire cette visite en transports car cela gâchait l’expérience selon nous. Nous sommes donc descendus à Hermit’s Rest pour une randonnée de presque 8 miles soit environ 13km. Il n’y a pas de difficultés particulières car c’est principalement des chemins plats. Chaque point de vue est indiqué par des panneaux et des indications de distances sont données régulièrement d’un spot à l’autre. Nous avons quitté notre point de départ vers 9h et étions de retour à l’arrêt Village de la navette vers 14h30. Il faut donc prévoir assez de temps si vous vous lancez à pied surtout si comme nous, vous voulez prendre toute la mesure de l’immensité de ce Canyon et vous octroyez des pauses photos, déjeuner, admiration… Cela nous aura d’ailleurs permis de vraiment pouvoir admirer la faune locale, entre oiseaux, wapitis et écureuils.

De retour au parking grâce à la navette qui nous ramène au Visitor Center, nous reprenons la voiture pour parcourir la Desert View Road qui permet d’autres arrêts le long du Canyon. Cette route se termine à la Desert View Watchtower, dernier point de vue que nous aurons sur ce parc impressionnant. Nous avions initialement prévu d’y admirer le coucher du soleil, mais ça, c’était avant. Avant que, sur une de ses intuitions à Elle, nous annulions la deuxième nuit dans la caravane avant même la première. Et, heureusement ! En remplacement, nous avions finalement choisi de faire davantage de route ce soir-là, jusqu’à Flagstaff, AZ afin d’avoir moins de distance et de temps pour rejoindre Monument Valley le lendemain.

En bref, on vous conseille le lever du soleil sur le Canyon et de parcourir le Rim Trail de Hermit’s Rest à Village Route Transfer à pied pour une expérience vraiment inoubliable. La Desert View Road peut ensuite très bien se faire en voiture, l’axe étant plus fréquenté et donc plus dangereux en randonnée. Dans tous les cas, vous en prendrez plein les yeux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.