Minneapolis To NYC – 2018 – Jour 12 – New York City, NY

Jour 12

Pour ce troisième jour à NYC, le programme était déjà plutôt bien encadré dès le réveil. Direction Tribeca et le City Hall (mairie) pour rejoindre notre guide pour une matinée très plaisante de découverte du Sud de Manhattan mais également de Brooklyn après la traversée du pont éponyme, le mythique Brooklyn Bridge. Nous n’avions encore jamais tenté l’expérience de visite guidée en pleine ville, avec un peu de marche entre des points d’arrêts bien définis, mais le concept est très sympa, les anecdotes bien choisies et la visite enrichissante dans son ensemble. Bien évidemment, le contexte n’y est pas pour rien, le pont de Brooklyn étant sublime et permettant de voir la ville sous un autre angle inédit en prime.

En revanche, il faudra faire avec les inconvénients qui en découlent, et qui nous amènent souvent à utiliser cette traversée comme anecdote pour expliquer ce que nous n’aimons pas toujours dans nos voyages. Imaginez-vous, en plein Brooklyn Bridge, amassés en bancs de touristes, à essayer de suivre les explications de votre guide, tout en évitant les New-Yorkais commutant à vélo, ou rejoignant leur domicile d’un pas décidé. En train d’essayer de faire une photo comme vous l’entendez alors que d’autres n’hésitent pas à vous passer devant, bousculer, marcher dessus pour avoir un meilleur cliché. Ce sont les limites des endroits touristiques à outrance, en perdant presque leur charme tant ils sont prisés. Heureusement, ces lieux dégagent tant d’autres choses qu’ils surpasseront toujours ce sentiment de moins bien qui peut vous envahir dans ces moments-là.

L’histoire de la construction du Brooklyn Bridge que nous avons apprise ce jour-là, mérite tout de même d’être évoquée. Avant qu’il n’existe, il fallait faire un détour impressionnant pour rejoindre Manhattan depuis Brooklyn. Afin de pouvoir créer les fondations de l’un des plus vieux pont suspendu des USA, l’architecte initial a fait immerger des caissons de bois lestés avec du granit. L’eau a été ensuite pompée pour créer un vide d’air afin que les ouvriers puissent aller y travailler. La profondeur était tellement importante qu’une remontée trop rapide à la surface faisait apparaître des maladies chez les travailleurs : le syndrome de décompression. De nombreuses personnes y ont succombé ou d’autres sont restées lourdement handicapée comme le fils de l’architecte initial, qui avait repris le chantier après le décès de son père. C’est donc sa femme, Emily Warren Roebling qui a finalement mené le projet à son terme mais son travail et sa contribution n’ont été reconnus à leur juste valeur que bien des années après son décès.

C’est vers le nouveau quartier branché de DUMBO que nous nous dirigeons maintenant. Si son nom peut vous rappeler un célèbre éléphant, il s’agit en fait d’un acronyme, comme plusieurs autres quartiers de NYC d’ailleurs. C’est la version courte de Down Under the Manhattan Bridge Overpass, d’où vous pouvez d’ailleurs bénéficier de magnifiques vues sur la ville, dont nous avons profité après avoir quitté notre guide. Comme de nombreux quartiers de New-York initialement en désuétude, DUMBO a été pendant un temps, le centre d’intérêt des artistes. En effet, lorsque les quartiers sont peu attractifs, les loyers sont beaucoup plus abordables, ce qui permet aux artistes souvent dans des situations précaires, de trouver un logement. Ce sont souvent des lofts, qu’ils retapent et rénovent avec tout le talent qu’ils possèdent. Ce qui, indubitablement, attire à nouveau les gros porte-feuilles qui aiment ces endroits rafraîchis, rajeunis et modernisés. Mais malheureusement pour ceux à qui ils doivent cette nouvelle attractivité, les loyers réaugmentent, et il leur faut trouver un nouveau quartier et un nouveau projet. Après avoir appris tout cela, et fait LA photo qu’il faut faire à DUMBO : l’immanquable Empire State en plein milieu de l’arche du Manhattan Bridge (cliquez sur la photo, il paraît si petit vu d’ici…), nous nous poserons le long de l’Hudson : un bon moment pour retrouver les choses simples que l’on aime tant parfois dans nos voyages. Et réaliser que petit à petit, notre voyage se termine.

La journée entame sa deuxième moitié et nous voilà donc repartis vers la 5ème avenue, et au détour du Plaza Hotel, à l’entrée de Central Park. Cette fois-ci, nous l’arpentons, bien motivés à en voir les incontournables, et tout ce qui se présentera à nous de manière plus spontanée. Valent vraiment le détour, la Fontaine Bethesda visible dans de nombreux films, les statues d’Andersen, d’Alice au pays des merveilles et du Group of Bears, et le mémorial John Lennon, que nous n’irons voir que le dernier jour.

En pleine journée d’Halloween, nous nous sommes enfoncés dans l’Upper East Side, où de nombreuses familles chassaient les bonbons chez les réceptionnistes des grandes maisons privées, ou des hôtels environnants. Etats-Unis oblige, tout le monde y jouait le jeu, pour le plus grand plaisir des petits, comme des parents, et comme le nôtre de voir tout ce beau monde vivre l’instant et profiter. Nous ferons, à la nuit tombante, un détour au Flat Iron aussi fin qu’impressionant, qui doit sa forme particulière au fait qu’à cet endroit, Broadway et la 5ème avenue se coupent sans respecter le traditionnel alignement (à angle droit) de la ville. Puis, d’un commun accord, un retour non loin de la chambre pour y déguster un plat de la mer au Red Lobster, histoire de changer un peu des classiques et maintenant franchement rébarbatifs burgers, nous amènera au terme de cette première partie de séjour en pleine métropole…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.