Minneapolis To NYC – 2018 – Jour 5 – Chicago, IL

Jour 5

Comme dit dans l’article précédent sur Madison, nous n’avions prévu de passer qu’une seule journée à Chicago, mais bien remplie. Elle, avait eu l’occasion de visiter la ville pendant une journée également plusieurs années auparavant et, pensait qu’une journée suffirait à voir les essentiels de ce qui nous intéressait dans la plus grande ville de l’Illinois.

Nous nous sommes beaucoup déplacés en Uber ce jour là car les tarifs pratiqués étaient plutôt intéressants comparés au prix des transports en commun et au temps que nous avions. Un chauffeur est donc venu nous récupérer à la sortie de notre logement ce matin-là pour nous déposer près d’une caserne de pompiers bien connue des fans de Chicago Fire. En effet, c’est celle-ci qui sert à filmer les scènes en extérieur pour la série. On espérait tomber peut-être sur un jour de tournage mais ça n’a malheureusement pas été le cas.

Pour repartir de cet endroit assez excentré, nous avons ensuite choisi de prendre le bus avec les fameux câbles qui le traverse pour demander un arrêt. Si ces déplacements en transports peuvent être parfois des moments de lâcher prise ou de récupération, ils ont été l’occasion de s’immerger davantage dans la culture de la ville. Comme à Minneapolis, nous voyageons parmi les flux d’élèves rejoignant leurs écoles respectives, de gens partant travailler ou allant faire leurs courses. S’excentrer apporte souvent son lot d’authenticité, et nous ne refusons jamais de sortir des sentiers battus pour nous en émerveiller.

Ce bus-là nous a conduit jusqu’à Millenium Park et le non moins célèbre Cloud Gate en forme de haricot qui lui donne son surnom sous lequel il est plus connu : « The Bean ». On prend enfin conscience que nous sommes dans une ville très touristique : l’affluence se faisant plus forte à l’approche de monuments comme celui-ci. Nous en profitons également pour prendre le temps d’observer les buildings alentours, plus hauts et impressionnants encore que ceux rencontrés jusqu’à présent. Le « haricot » a cela de particulièrement intéressant qu’on peut le regarder comme une oeuvre d’art à part entière, ou comme un miroir géant permettant de cadrer tout ce qui nous entoure. En effet, il est possible, selon comment l’on se place face a lui, d’apercevoir quasiment toute la Skyline de Chicago.

Le parc alentour présente aussi les Crown Fountains qui affichent les visages d’habitants de la ville mais qui n’ont pas vraiment changé depuis l’installation de l’oeuvre en 2004. Si le Millenium Park est connu et impressionnant, c’est aussi grâce ou à cause du Pavillon Jay Pritzker, un amphithéâtre de 4000 places assises et 7000 de plus en comptant la pelouse qui accueille diverses représentations artistiques ainsi que des festivals de musique.

Nous continuerons notre promenade en passant par le Parc Grant et longerons le Chicago Harbor du Lac Michigan pour rejoindre Navy Pier, le plus célèbre ponton de la ville. A l’intérieur vous pourrez trouver différentes boutiques de souvenirs ou des lieux de culture pour en découvrir davantage sur l’histoire de la Windy City. A l’extérieur, c’est un petit parc d’attractions qui n’est animé qu’en soirée. C’était plutôt désert au moment où nous nous y sommes rendus mais cela nous a permis de profiter rapidement d’un tour dans la grande roue offrant un panorama grandiose sur le lac d’un côté et la ville de l’autre. La vue depuis le sommet de la roue reste l’une des plus marquantes et des plus belles que nous ayons vu pendant ce séjour. En redescendant, nous traverserons la serre du Pier pour profiter d’un peu de verdure avant de rejoindre Downtown.

Chicago offre des quartiers assez typiques et un centre-ville riche de buildings à l’architecture moderne ou plus ancienne comme les immeubles de la NBC, le Wrigley Building ou La Tribune Tower, siège du journal Chicago Tribune. Ce bâtiment est également notable de part les ornements de sa façade. En effet, des correspondants de la publication ont rapporté de leurs différents voyages, des pierres de monuments célèbres. Ainsi, vous pourrez voir par exemple : un fragment du World Trade Center, une pierre de la Mosquée d’Istanbul, une autre de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen et bien d’autres.

Profitant d’un nouveau trajet Uber, nous nous sommes à nouveau éloignés du centre pour rejoindre le Lincoln Zoo Park, décoré aux couleurs d’Halloween vu la saison. De belles citrouilles creusées ornementaient le parc et les animaux que nous avons vu semblaient s’y plaire.

Après tant de marche et de découvertes, nous sommes retournés vers le centre-ville pour profiter des boutiques et faire un peu de shopping avant une nouvelle soirée sous le signe du sport. Ce soir-là, les Chicago Bulls rencontraient les Charlotte Hornets dont Tony Parker et Nicolas Batum faisaient partie à ce moment. Nous étions donc forcément tiraillés entre supporter nos compatriotes (qui ne l’étaient déjà plus trop) ou bien la ville dans laquelle nous avions passé la journée et dont les supporters criaient le plus fort. La victoire à l’arrachée des Bulls aura fini de nous convaincre que nous avions fait le bon choix en préférant le rouge au bleu pour une fois. Comme au match de hockey, l’ambiance constitue une très grande partie du show avec les pompoms girls, les canons à T-shirt et autres animations pendant les breaks. Et encore une fois, un match dont la durée officielle n’est que de 40 minutes, offre un spectacle de plus de deux heures. Cela permet de quelque peu rentabiliser les prix très élevés des billets bien que nous n’ayons pas pris des places de premier choix. Nous aurons en tout cas bien apprécié cette soirée qui aura satisfait nos attentes. Anecdote de quelque chose que nous n’aurions jamais vu en France : en sortant, dans le hall de la salle, se trouvaient une table et des caméras avec les commentateurs sportifs d’une chaîne de sport nationale qui commentaient le match qui venait de se passer. La proximité avec ce plateau de télévision nous a surprise car nous pouvions en être spectateurs et même passer derrière la caméra si nous avions été plus téméraires.

C’est déjà la fin de notre escale à Chicago. Une bonne nuit de sommeil sera nécessaire pour emmagasiner tous les souvenirs que la ville des vents nous aura laissés avant de reprendre la route.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.