La Rochelle & Île de Ré – 2018 – Partie 1

C’est donc à La Rochelle que nous avions trouvé un joli petit appartement avec Airbnb. Nous étions dans une charmante rue en plein centre, avec les arcades caractéristiques de la ville. Nous n’avions pas hésité longtemps tant nous étions proches de tout et ainsi en mesure de nous passer complètement de la voiture pour une bonne partie des vacances. Le seul point négatif est qu’il n’y avait pas de place de parking dédiée à l’appartement. Nous en avions donc réservée une près d’un hôtel non loin, mais il n’aurait même pas été utile de le faire, tant il était facile de trouver un spot pas trop loin de l’appartement avec un peu de patience.

C’est ainsi à quelques pas de la place de Verdun que nous logions. Cette place est un avant poste de la vie de la ville, premier nœud lorsque vous approchez du centre. On y retrouve un arrêt très desservi pour les bus, de ville et régionaux, ainsi que la maison de la mobilité. Nous nous y rendrons pour acheter nos pass pour pouvoir profiter librement des transports pendant notre séjour. Nous avions ainsi accès à toute l’île de Ré, sans limite de trajets, sans contraintes. Pas de prise de tête pour passer le pont, pas d’énervement pour trouver une place, pas besoin de se préoccuper d’autre chose que la destination vers laquelle nous diriger. Et, tout cela pour un tarif plus que correct. En effet, la carte de liaison La Rochelle-Île de Ré coûte 11€ par personne pour 7 jours ! Quand on sait que la traversée du pont coûte, à elle seule, 16€ par aller/retour en haute-saison, les transports en commun sont la meilleure alternative si vous souhaitez faire la jonction plusieurs fois pendant vos vacances.

Sur la place de Verdun se trouvait également un très beau carrousel ainsi que la cathédrale Saint Louis dans laquelle nous ne serons finalement pas entrés, même si le lieu doit valoir le détour, de par ce que l’on peut en voir à l’extérieur. La place accueille aussi un marché les vendredis après-midi. Nous n’avions qu’à continuer sous les arcades pour arriver au port de la ville, lieu idéal pour flâner, surtout de bon matin ou en soirée, quand, comme pour Venise, les visiteurs ne sont pas encore arrivés ou déjà repartis. N’hésitez pas à lever les yeux lorsque vous passerez sous la Tour de l’Horloge, juste avant d’arriver sur le port, cela vous permettra d’apprécier également la richesse du patrimoine de la ville.

L’avantage d’une ville comme La Rochelle, c’est qu’elle offre tout ce dont on peut avoir besoin, ou même envie, pendant des vacances. En plus de ces petites rues charmantes, son port vivant, ces espaces bien fournis en commerçants, restaurants, boutiques de souvenirs, elle dispose d’un magnifique aquarium, de loisirs non loin, comme une ou plusieurs salles d’Escape game, par exemple. Il y en a clairement pour tous les goûts. Mais si l’on devait vous recommander quelques activités, voici celles que l’on pourrait mettre en avant pour la Rochelle. Et voici également pourquoi, en plus de tous les avantages cités avant, elle a toutes les ressources pour être un avant-poste idéal pour vos vacances en amoureux, ou en famille.

L’idéal pour découvrir la ville, c’est de faire, au moins une fois, l’expérience de se lever tôt, et d’aller chercher son pain, que ce soit place de Verdun, ou plus proche de l’océan. Cela vous permettra d’apprécier sa quiétude et d’apercevoir certains locaux qui, comme vous à ce moment-là, profiterons pour faire leurs emplettes avant de retourner se réfugier au calme précédant l’arrivée du flot quotidien de touristes, plutôt important en pleine saison. Il est ensuite conseillé de se rendre aux halles, incontournable point de ralliement pour faire des emplettes locales et y trouver des produits frais. Nous nous souvenons encore de cet échange particulier entre un sommelier local, un Irlandais voulant acheter de bons crus locaux et nous, venus pour la même raison. S’en est suivi une conversation enrichissante entre ce touriste aimable et passionné et le sommelier du coin. Nous en repartirons avec deux noms de whiskys remarquables desquels Il profitera encore aujourd’hui, en repensant à ce moment de vacances si atypique. Encore une preuve que parfois, dans ces lieux moins prisés, plus détendus, on trouve également le moyen d’être agréablement surpris par ce que nous offre le hasard.

Non loin des halles se trouvent d’ailleurs de nombreuses maisons à colombages, qui avec les arcades donnent ce charme tout particulier au centre de la ville. Vous pouvez ensuite approcher du centre, de l’Office du tourisme, qui vous donnera toutes les informations nécessaires pour prendre un bateau au départ de la Rochelle pour l’une des îles desservies, en apprendre davantage sur le patrimoine historique important de la ville, ou réserver une visite insolite, avec pour guide un local en habits d’époque de veilleur de nuit.

Nous étions vraiment intéressés par l’expérience consistant à découvrir la ville, le temps d’une balade à la tombée de la nuit, depuis le port jusque dans ses ruelles plus méconnues. C’est nombreux que nous attendions le veilleur, au pied de la Tour St-Nicolas, et c’est tout aussi nombreux que nous y sommes entrés derrière lui, afin qu’il commence sa visite. Bien évidemment, face aux nombreux touristes voulant en apprendre davantage, la ville n’a pas hésité à faire de grands groupes, et il était difficile de tout suivre, tant le groupe s’étendait vite lorsque le veilleur se déplaçait, et Elle, ne se sentant pas très bien ce soir là, nous avons écourté l’expérience, prenant le temps de se poser un peu sur le port avant de rentrer doucement jusqu’à notre chambre. Néanmoins, pour découvrir La Rochelle sous d’autres angles, et surtout découvrir son passé plus en profondeur, nous ne pouvons que vous recommander de tenter la ronde de nuit, tout en gardant à l’esprit de suivre au mieux le guide afin de bénéficier de toutes les informations que vous souhaiterez avoir pendant cette visite. Du peu que nous en avons vu, cela méritait clairement de s’être inscrits, ne serait-ce que pour profiter un peu de la ville au coucher de soleil et se dégourdir les jambes en fin de journée.

Si nous devions vous transmettre les conseils de notre hôte, pour vous restaurer par exemple, nous vous dirions de ne pas hésiter à aller jusqu’au plus près de l’entrée du port, dans la rue St-Jean du Pérot, où vous trouverez une grande majorité d’univers culinaires réunis, et éviterez ainsi les restaurants les plus touristiques et pas forcément les meilleurs rapports qualité/prix. Après, en dehors de ce conseil, et pour avoir essayé plusieurs restaurants, au fil des années passées à La Rochelle, nous n’avons jamais été vraiment déçu d’un repas dans la ville. Il suffit juste de faire preuve d’un peu d’esprit critique et savoir ce que l’on veut manger pour éviter les mauvaises surprises, mais là rien de bien spécifique à la ville. En tout cas, la ville regorge de bons établissements et en prenant un peu le temps de vous pencher sur la question, vous ne manquerez jamais de bien manger. Pour terminer sur la gastronomie, nous ne pouvons que vous suggérer également de garder un peu de place pour une petite glace, pourquoi pas chez Ernest, et d’ainsi aller la déguster derrière la Tour de la Chaîne, face à l’Océan et profiter des derniers allers retours de bateaux, au soleil couchant.

Enfin, après avoir présenté, à la fois longuement et rapidement la ville, tant on pourrait en dire encore davantage. L’essentiel est finalement de vous donner l’envie de la découvrir et d’appréhender par vous-mêmes cette douce alchimie qui émane de La Rochelle. Nous terminerons notre article par un petit aperçu de deux activités que nous avons faites à La Rochelle, l’Aquarium, superbe et incontournable depuis de nombreuses années, et un Escape game, de la franchise Escape Hunt, dans lequel nous avons tenté de nous évader d’une prison de Fort Boyard.

Pour l’Aquarium, ce qui est parfait, c’est qu’il est à la fois très accessible depuis l’extérieur de la ville si vous venez la visiter le temps d’une journée, mais également très facile d’accès depuis le centre, et ce même à pied. S’y rendre à pied permet d’ailleurs d’avoir une superbe vue sur le port et sur les petits quartiers derrière l’Office du Tourisme et près de l’Aquarium en lui-même. En voiture, vous apprécierez d’avoir un parking, certes payant, mais juste à côté de l’Aquarium, vous donnant ainsi la possibilité de ne pas perdre de temps pour le visiter le matin à votre arrivée, avant d’aller en ville à pied et revenir en fin de journée sans avoir eu à vous soucier trop de votre voiture. L’aquarium met en avant de nombreuses espèces, et se visite de manière naturelle, en se laissant porter. Pour en avoir visité plusieurs, c’est à notre avis le plus intéressant en termes d’espèces présentées, et l’un des plus impressionnants que nous ayons vu de par la taille des bassins.

Enfin, pour une sortie plus décalée, non loin de là d’ailleurs, vous pouvez vous rendre à l’Escape Hunt de La Rochelle, où vous aurez l’occasion de tenter de vous échapper de trois salles différentes. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe des Escape game, dont nous avons d’ailleurs commencé, à La Rochelle, à devenir des amateurs de cette activité, il s’agit d’un espace dans lequel vous êtes enfermés, à 2 jusqu’à 4-5 maximum en général, et duquel vous devez vous échapper en résolvant des énigmes et trouver des codes. Toute la subtilité et l’intérêt du jeu vient de la cohérence et de l’univers de l’énigme en elle-même. A La Rochelle, l’univers était vraiment bien retranscrit, depuis la cellule jusqu’aux autres salles ensuite, et même si c’était notre premier Escape ensemble et rien qu’à deux, nous avons réussi à atteindre la dernière salle, sans malheureusement pouvoir en sortir. Mais le décor, la sympathie des maîtres du jeux et le fait d’avoir profité d’un décor propre à la ville nous ont permis de passer une bonne soirée. Nous avons d’ailleurs profité du verre offert à la fin du jeu pour échanger avec lui sur les différentes contraintes qu’ils ont pour mettre en place les salles et les thèmes et cela nous a permis de confirmer l’engagement et le brin de passion mis en jeu par ces encadrants de salles. Une expérience à essayer, que vous connaissiez ou non le principe, en couple ou en famille !

Nous avons ainsi fait le tour des différents aspects de La Rochelle que nous voulions évoquer avec vous, ville vivante, ville variée, ville sereine, c’est une parfaite alternative aux villes du littoral méditerranéen, un premier pied dans l’Océan, un bon camp de base pour l’Île de Ré, à prix bien plus modéré. Elle s’est avérée être le parfait équilibre pour nos vacances plus posées, mais nous a gardé en éveil de par ses différentes facettes, toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Une réflexion sur “La Rochelle & Île de Ré – 2018 – Partie 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.