Stockholm – 2017 – Jour 4

Pour ce dernier jour sur place, nous essayerons de voir les dernières choses que nous n’avions pas l’occasion de découvrir lors des trois premiers jours, avant d’aller récupérer nos valises à l’hôtel. Nous avons donc pris la direction du parc Tegnerlunden, dans lequel se trouvent quelques belles statues et un beau kiosque, le charme du parc résidant également dans les jolies façades qui l’entourent.

C’est en 2017 que nous avions découvert vraiment le concept de géocaching, qui consiste à trouver, ou cacher, des objets, quelque soit leur forme, à des endroits plus ou moins attendus, avec des indications plus ou moins orientées. Il s’agit ainsi souvent de retrouver une petite boite, dans laquelle se situe en général au minimum une feuille sur laquelle sont répertoriés les noms, ou alias, des personnes ayant trouvé l’objet caché. Nous l’avions expérimenté vraiment lorsque nous étions en vacances avec nos amis, quelques jours avant, et à Stockholm, nous avions voulu cacher notre propre boite, comme un clin d’œil à ce voyage qui restera toujours un peu spécial à nos yeux.

C’est donc en direction du Parc de l’Observatoire que nous nous dirigerons, comme un rappel au premier soir passé en ville, un moyen de clore ce voyage, dans un lieu un peu à l’écart de toute l’agitation, dans lequel règne une certaine sérénité. On ne sait plus où nous avions exactement décidé de cacher notre petite boite, mais si un jour vous allez à Stockholm, et souhaitez vous prendre au jeu, voir si elle attend toujours, tranquillement posée dans un recoin du mur au dessus duquel trône une statue d’un navire, n’hésitez pas à nous le faire savoir. Toujours est-il qu’une fois dans l’avion, nous avons reçu un retour de Geocaching nous disant qu’ils ne pouvaient pas valider notre cache, celle-ci étant trop éloignée de notre lieu de résidence pour que nous puissions l’entretenir. Trop tard…

Sur le retour, nous sommes passés par les halles de Östermalmstorg, fermées lors de notre passage la veille. L’occasion pour nous de contempler les produits locaux, de s’imprégner des cultures locales et d’apprécier la propreté et la qualité d’équipement de ce bâtiment. On se croirait un peu dans une zone d’exposition d’un magasin de mobilier suédois, sauf qu’ici tout est bien fonctionnel mais parfaitement entretenu, disposé et rangé.

Ensuite, voulant s’arrêter au café Bianchi, en rappel à celui dans lequel nous étions passés à Milan, nous avons fait de nombreuses pauses sur le chemin pour découvrir des galeries de boutiques au charme intemporel, et faire quelques pas dans des magasins de fournitures typiquement suédoises. Le style y est parfaitement reconnaissable.

Arrivés au café Bianchi, nous ne boirons cette fois pas de petit café, mais achèterons quand même une casquette de vélo souvenir. Ayant encore un peu de temps devant nous avant de devoir rejoindre l’hôtel, nous irons découvrir d’un peu plus près les immenses magasins à plusieurs étages bordant la rue Hamngatan. Ils ont cela d’intéressant qu’ils ont préservé leur charme d’autrefois et donnent ainsi l’impression d’entrer dans un magasin du passé. Mais cela ne fait que renforcer l’allure et le plaisir d’y entrer pour fureter dans les allées, toujours surpris de découvrir tel coussin ou telle casserole. Cela peut paraître marrant à première vue, mais nous aimons aussi parfois prendre juste un peu de temps pour voir à quel point certaines choses peuvent être différentes de ce que l’on peut utiliser chez nous. C’est aussi le meilleur moyen de combler le temps libre qu’il peut nous rester à la fin d’un voyage. Et une manière très efficace de découvrir une autre culture, sous un autre angle.

Celui-ci se termine comme il a commencé, par un retour en Arlanda Express, toujours à l’heure, toujours aussi propre et confortable. On ne se souvient plus vraiment le retour à l’aéroport, si ce n’est qu’une fois là bas, on avait déjà bien cette impression d’étendue à perte de vue, boisée et tout ce que l’on peut imaginer avec elle, de ce que l’on sait de la Suède. Toujours est-il qu’on ne se souvient plus du reste, cela signifie donc que tout s’est déroulé sans accroc, sans attente interminable, sans stress. Il est temps maintenant de rejoindre notre chez nous, cette petite parenthèse est définitivement fermée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.