Strasbourg – 2017

En avril 2017, nous avons profité de la visite de notre amie Américaine Maura, pour aller redécouvrir la ville de Strasbourg le temps d’une grosse demi-journée et profiter des activités touristiques que nous ne faisons pas d’ordinaire quand nous y allons.

Après l’arrivée de Maura en fin de matinée à la gare de Strasbourg, où nous l’avons retrouvée, nous nous sommes dirigés, en tram, vers le centre-ville et la célèbre Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg. La ville de Strasbourg est relativement agréable à parcourir en transports en commun et nous ne pouvons que vous recommander d’opter pour l’un des nombreux parking relais et ensuite pour le tram qui vous amènera sereinement là où vous voudrez, sans les prises de têtes liées au parking en plein centre. Nous avions pour objectif de visiter l’intérieur de la Cathédrale et de pouvoir observer la trop méconnue valse des automates de l’Horloge Astronomique, qui se met en route à 12h30 tous les jours. Petit conseil ici, en période d’affluence, n’hésitez pas à vous y rendre un peu avant histoire d’avoir un angle de vue acceptable sur l’horloge sous peine de n’en voir qu’une partie lorsque les meilleures places seront déjà occupées. Là encore, et malheureusement, ne comptez pas trop sur la sympathie et l’altruisme des gens pour vous faire une petite place, quand bien même vous seriez accompagnés d’un visiteur venant de l’autre coté de la planète, et ne pouvant ainsi pas voir ce spectacle tous les jours…

Pour le repas de midi, spécialité alsacienne oblige, nous avons profité d’un restaurant local pour déguster une traditionnelle Flammenkueche : cette pâte fine recouverte d’un mélange de crème fraîche et de fromage blanc puis garnie de lardons et d’oignons. Les plus gourmands la prendront gratinée à l’emmental, les plus téméraires au munster…! Notre invitée, elle, a décidé de faire dans l’originalité avec une tarte flambée au chèvre. 😊

L’après-midi, nous reprenons le chemin de la Cathédrale mais cette fois pour découvrir la ville d’un peu plus haut et nous rapprocher des toits de l’édifice. La montée est sportive et il ne faut pas être trop claustrophobe, certaines volées d’escaliers étant quelque peu étroites. Il n’est pas possible de réserver les billets à l’avance donc il vaut mieux prévoir un peu de temps devant soi lorsque l’on veut vivre l’expérience. La vue en vaut néanmoins vraiment la peine !

Pour conclure l’expérience touristique Strasbourgeoise, nous profiterons d’une balade sur l’eau, pour se visiter autrement, passer devant La Petite France, quartier plein de charme de la ville, puis arriver jusqu’aux bâtiments des institutions européennes dont le Parlement Européen qui fait la fierté de Strasbourg.

Bilan :

  • Voir la ville d’en haut, une expérience inédite mais sportive
  • Prendre le temps d’être des touristes dans une ville si près de chez nous
  • Faire découvrir la ville à notre amie Maura
  • Le côté attrape-touristes un peu trop présent dans les quartiers historiques
  • La foule devant l’horloge peu respectueuse des autres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.