Argelès & environs – 2017 – Barcelone

Nous avons profité de la proximité avec l’Espagne pour aller passer une journée à Barcelone, à quelques petites heures de notre point de chute. Nous avions anticipé la difficulté que cela représenterait de vouloir visiter la Sagrada Familia ainsi que le Parc Güell et avions donc pris nos dispositions en réservant nos horaires de visites par internet. Grand bien nous en a pris car, quand nous sommes arrivés, aux alentours de midi, pour notre visite du parc, les prochains tickets disponibles pour ce jour-là avait pour horaire minimum 20h30. Idem pour la fameuse église, il n’y avait plus de visites disponibles pour le jour-même sans réservation préalable.

Mais avant tout cela, nos visites planifiées ne commençant qu’en fin de matinée, nous nous sommes d’abord dirigés vers le Camp Nou, le stade de football célèbre de la ville. De l’extérieur, rien de bien impressionnant, bien au contraire finalement, même si à l’intérieur il est le plus grand stade d’Europe. Mais impossible pour nous de nous en rendre compte en direct ce jour-là, même si côté rue, le stade est effectivement impressionnant en taille.

Un peu plus loin, sur l’Avenue Diagonal, on peut admirer de belles pièces en fer forgé que ce soit les balcons des maisons ou bien des lampadaires au coin de rues.

La suite de la matinée nous emmènera sur les traces d’Antonio Gaudi. Cet architecte espagnol a parsemé la ville de Barcelone de ces œuvres, dont de nombreuses ont été classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il ne nous sera pas possible de visiter tous les monuments qu’il a réalisé dans la capitale catalane, mais nous irons déjà voir la plus célèbre : la Casa Mila, surnommée ironiquement La Pedrera. Le modernisme de Gaudi et son style sont très reconnaissables et tranchent assez avec le style des bâtiments juste à côté. Nous passerons également devant la Casa Batlló, dont les balcons en forme de masques font de ce bâtiment une des œuvres les plus originales de l’artiste. En plus de ces magnifiques maisons, nous en verrons également d’autres qui ne lui sont pas attribuées mais qui apportent également beaucoup de charme à la ville. Il faut souligner que Barcelone a une architecture très riche, colorée et particulièrement ornementée. De nombreux bâtiments n’attendent que les gens lèvent les yeux sur eux pour en appréhender tous les petits détails qui les enrichissent.

Nous retrouverons des œuvres de Gaudi quelques minutes plus tard lors de notre visite du Parc Güell entièrement réalisé par l’artiste. C’est principalement un jardin à l’exception des deux « maisons » à l’entrée. L’architecture du Parc se caractérise essentiellement par les courbes choisies pour respecter un maximum le terrain naturel dans lequel il s’intègre. Il permet de profiter de l’une des plus belles vues sur la capitale catalane, à la condition de bien s’accrocher pour y accéder si vous décidez de le rejoindre à pied.

Prochaine visite réservée : La Sagrada Familia. Encore une réalisation de Gaudi mais sa particularité est qu’elle n’a jamais été achevée. L’édifice est impressionnant autant par les différences entre ses parties extérieures, terminées ou non, que par les lumières magnifiques qui filtrent à travers ses vitraux à l’intérieur. Il est difficile, lorsque vous y pénétrez, de ne pas être subjugué par cette incroyable impression de hauteur. C’est le seul bâtiment que nous ayons visité qui nous a fait cette sensation. Les plafonds, bien que très hauts, paraissent être totalement hors de portée (ils le sont physiquement bien évidemment…). C’est difficilement descriptible mais indéniablement magnifique et implacable. Le lieu met en avant, dans la partie musée, les détails de son incroyable construction, avec notamment certaines méthodes utilisées pour définir le dimensionnement de la voûte de l’édifice rendant cet espace aussi détaillé qu’intéressant.

Après ces nombreuses visites culturelles, nous avons profité d’une pause et de la météo, encore magnifique, pour nous reposer une petite heure sur la plage et aller goûter à la Méditerranée côté Espagne. Grande ville oblige, l’état de l’eau le reflète un peu. Ce n’est pas la plus propre que nous ayons vu mais la différence de température de l’eau était par contre assez perceptible également.

Nous choisirons ensuite de déambuler à travers les rues catalanes jusqu’à La Rambla, avenue centrale. Elle nous fera passer par le marché de La Boqueria, aux couleurs et odeurs typiques, devant la mairie de la ville et la Cathédrale de Barcelone, jusqu’à la Place de Catalogne pour finir la journée. Cette dernière longue balade sera ponctuée d’un nombre inimaginable d’offres de « Coffee Shop – Cannabis » par des racoleurs dans chaque recoin de l’Avenue… C’est assez déstabilisant la première fois, puis l’on s’habitue malheureusement à croiser des locaux qui vous murmurent ces mots lorsque vous les croisez en pleine rue… Nous conclurons avec un petit mot sur les transports en commun, irréprochables, au moins pour la partie métro, que nous aurons emprunté pour la jonction jusqu’au parking. N’hésitez donc pas à les utiliser si vous ne voulez pas trop marcher ou en voir davantage lors de votre visite de la ville.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.